Grâce à Wayne Rooney notamment, l’Angleterre a pris le meilleur (2-1) sur le Brésil de Ronaldinho, qui a manqué un penalty pour son retour avec la Seleçao. Dans les autres chocs de cette journée internationale, les Pays-Bas et l’Italie ne sont pas parvenus à se départager (1-1), tandis que l’Argentine de Lionel Messi s’est imposée face à la Suède de Zlatan Ibrahimovic (3-2).

Le Brésil dominé, l’Argentine dompte la Suède

Angleterre – Brésil, c’est un grand classique du football mondial. Cette très belle affiche, en match amical ce mercredi soir, a tourné à l’avantage des Three Lions (2-1), emmenés par un Wayne Rooney décisif en ouvrant la marque à la 26e minute de jeu. Quelques minutes plus tôt, pour fêter son retour en Seleçao, Ronaldinho a manqué un penalty qui aurait permis aux siens de prendre les commandes de la partie (19e). L’ancien Lyonnais Fred s’est chargé de remettre les deux équipes à égalité au retour des vestiaires (49e), mais Frank Lampard a assuré la victoire aux Anglais à l’heure de jeu.

Autre grand choc de ce mercredi soir, les Pays-Bas accueillaient l’Italie, vice-championne d’Europe en titre, et ont bien cru s’imposer.

Lens a ouvert le score pour les Oranje à la 33e minute de jeu, mais la Squadra Azzurra est parvenue à égaliser au bout du temps réglementaire, grâce à son milieu de terrain défensif du Paris Saint-Germain, Marco Verratti (90e).

Enfin, dans le dernier grand rendez-vous de cette soirée internationale, Lionel Messi et son équipe d’Argentine ont disposé de la Suède d’un certain Zlatan Ibrahimovic (3-2). Ni «La Pulga» ni l’avant-centre vedette du Paris Saint-Germain n’ont marqué, mais leurs coéquipiers ont pris le relais. Les Sud-Américains ont ouvert le score après seulement trois minutes de jeu grâce à un but poussé dans ses propres filets par Lustig, Olsson y a répondu à la 17e, juste avant que Sergio Agüerone redonne l’avantage à l’Albiceleste (2-1, 19e). A peine quatre minutes plus tard, Gonzalo Higuain a donné un avantage plus conséquent à l’Argentine (3-1, 23e), et Elm n’a pu que sauver l’honneur dans les arrêts de jeu côté suédois.
 

 

Share Button