Foot-Ghana: Les frères Ayew snobent la selection des Black StarsDans un courrier adressé à la Fédération ghanéenne, André et Jordan Ayew ont fait part de leur volonté de renoncer temporairement à la sélection nationale. Un choix qui résulte des relations tendues qu’entretiennent les fils d’Abedi Pelé avec le sélectionneur James Kwesi Appiah.

L’absence d’André et de Jordan de la sélection nationale du Ghana qui a pris part à la CAN 2013 n’a pas fini de déchirer les Black Stars, de ce fait les deux joueurs de l’Olympique de Marseille ont signifié à la Fédération ghanéenne leur décision de ne plus porter le maillot de l’équipe nationale et ce jusqu’à nouvel ordre et qu’ils ne répondraient plus aux convocations du sélectionneur James Kwesi Appiah.

Une décision visiblement motivée par la non-sélection de Jordan dès l’annonce de la pré-liste des joueurs convoqués pour la compétition, et de l’exclusion d’André pour s’être présenté en retard à Abu Dhabi, où l’équipe était déjà en stage de préparation, alors qu’il devait y faire constater sa blessure.

L’aboutissement de la dégradation des relations entre les deux joueurs et l’encadrement des Blacks Stars. Déjà après le dernier match des éliminatoires à la CAN 2013, l’aîné de la fratrie avait du présenter une lettre d’excuse à son sélectionneur pour avoir manifesté son mécontentement après avoir été remplacé face au Malawi. Vexé de voir sa fierté en prendre un coup, le milieu de terrain marseillais a décidé de dire stop, du moins temporairement, même s’il assure ses compatriotes de son soutien.

J’assure mes camarades de l’équipe nationale et mes fans que ma décision n’a pour but que de me permettre de me ressaisir et de me remotiver, afin de revenir avec un enthousiasme renouvelé“, fait-il savoir. En revanche pour Jordan, le choix apparaît moins cohérent et laisse éclater au grand jour le caractère d’un joueur qui, à seulement 21 ans, n’a pas digéré de ne pas être sélectionné pour la CAN 2013. Le petit frère assure pour sa part vouloir “se concentrer pleinement à l’OM.

Toujours est-il qu’en attendant de revoir un jour les frères Ayew porter le maillot des Black Stars, c’est sans eux que le Ghana jouera son 3e match dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. A l’image des prestations de l’équipe en Afrique du Sud, il n’est pas dit que leur absence se fasse ressentir avec l’émergence de nouveaux talents comme Mubarak Wakaso et Christian Atsu.

 

 

 

Share Button