Le Real Madrid et Manchester United ne sont pas parvenus à se départager en 8e de finale aller de la Ligue des champions à Santiago Bernabeu (1-1), mais le résultat arrange évidemment les Red Devils. Le Borussia Dortmund a arraché un bon match nul au Chakhtior Donetsk (2-2) grâce à une égalisation de dernière minute de Hummels (87e).

Foot-Champions LeagueEn déplacement sur le terrain du Real Madrid ce mercredi soir en 8e de finale aller de la Ligue des champions, le leader de la Premier League a fait une bonne partie du travail en décrochant un match nul (1-1) qui le met dans une position favorable avant le retour à Old Trafford dans trois semaines. Les Red Devils ont construit leur bon résultat dès la 20e minute de jeu, et en plein temps fort des Madrilènes, grâce à une réalisation de l’attaquant qui était probablement le moins attendu des trois alignés au coup d’envoi, Danny Welbeck. Les Mancuniens inscrivent ce but à l’extérieur si précieux dans ce format de double-confrontations à élimination directe, mais voient la Casa Blanca revenir à score à peine dix minutes plus tard. Inévitablement, c’est l’ancien poulain de Sir Alex Ferguson, Cristiano Ronaldo, qui remet les siens à hauteur des vice-champions d’Angleterre, de la tête.
Au retour des vestiaires, les Red Devils ne se montrent que rarement dangereux, mais se montrent particulièrement disciplinés et parviennent à tenir le score de parité jusqu’au bout, en se procurant toutefois quelques situations bien chaudes. Plutôt absent, Robin van Persie a l’occasion de tuer le suspense en fin de match mais manque complètement sa frappe alors qu’il est seul face à Diego Lopez, titularisé en l’absence d’Iker Casillas, et voit Xabi Alonsodégager le ballon à quelques centimètres de sa ligne de but. De l’autre côté du terrain les offensives madrilènes sont pour la plupart assez stériles, David De Geasort les arrêts nécessaires, même en catastrophe, et les deux équipes se quittent dos à dos. Rien n’est évidemment joué dans ce 8e de finale de gala, puisqu’on sait le club de la capitale espagnole capable d’aller s’imposer à Old Trafford début mars, mais il est certain que Manchester United est en ballotage favorable, et pourrait se contenter d’une courte victoire 1-0 ou d’un match nul 0-0 pour atteindre les quarts de finale de la C1.

Les joueurs du Borussia n’avaient jamais été aussi proches de la défaite que ce mercredi soir. A cinq minutes près et une tête rageuse de Hummels (87e), les champions d’Allemagne repartaient même d’Ukraine (2-2 avec un revers dans leur valise. Le Chakhtior n’a pas un nom aussi ronflant que les précédents adversaires de Dortmund, mais a du talent à revendre. Entre une défense locale solide et des joueurs de couloirs rapides et techniques, Donetsk, qui n’avait plus joué de match de compétition depuis le 5 décembre, trêve hivernale oblige, a su retrouver ses marques.

Le premier coup de canon de la partie a ainsi été déclenché par Hummels, dont la tête est venue s’écraser sur la transversale de Pyatov (16e).  Mais c’est au moment où les joueurs du Borussia semblaient le plus à l’aise que les Ukrainiens ont frappé. D’un coup franc puissant sur lequel Weidenfeller s’est mal positionné, Srna a ouvert le score (31e).

Lewandowski n’a, lui, pas manqué l’occasion de faire trembler les filets de près, récupérant une reprise de volée qu’il venait lui-même de rater (41e, 1-1). En début de seconde période, les débats, toujours ouverts, sont restés équilibrés, jusqu’à l’entrée de Douglas Costa (61e). Vif et technique, le Brésilien, parti dans le dos de Hummels, a réalisé un superbe enchaînement pour redonner l’avantage au Chakhtior (68e, 2-1). Fatigue physique ou stratégie défensive, Donetsk a alors reculé dans le jeu, procédant par contre, mais subissant surtout la domination de Dortmund. Sur un travail de Götze, Lewandowski (73e) a placé une frappe qui est venue lécher le poteau de Pyatov (76e). Les champions d’Allemagne ont logiquement égalisé à la 87e sur une tête sur corner de Hummels. Le Borussia préserve ainsi son invincibilité en C1, et prend surtout une option sur la qualification
 


Share Button