Mauvaise publicité pour le football sud-africain à quelques semaines seulement du début de la CAN 2013, avec l’annonce de la suspension du président de la Fédération, Kirsten Nematandani. Le dirigeant Bafana Bafana est accusé d’avoir couvert des paris truqués concernant les quatre matchs amicaux de l’Afrique du Sud avant la Coupe du monde 2010.

Foot-CAN 2013Disputées contre la Thaïlande (4-0), la Bulgarie (1-1), la Colombie (2-1) et le Guatemala (5-0), ces rencontres avaient été organisées pour une société de paris singapourienne, « Football 4U Organization ».

Déjà à l’époque, des soupçons avaient pesé sur ces matches en raison de penalties généreux accordés notamment contre le Guatemala et la Colombie.

« Le rapport de la Fifa a identifié plusieurs officiels de la Safa en lien avec la société 4U et exige un examen approfondi de cette affaire », a indiqué la SAFA qui a lancé dans la foulée une enquête officielle.

Ce nouveau scandale risque ébranle la fédération sud-africaine alors qu’elle travaille activement à l’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations, prévue le 19 janvier prochain.

Nommé président par intérim de la SAFA, Mwelo Nonkonyana craint que des soupçons entourent désormais les rencontres jouées pendant la compétition continentale.

« C’est une situation difficile pour la fédération, et pour ceux qui ont été cités dans le rapport. Nous espérons qu’il n’y aura pas de spéculations sur leur culpabilité présumée. Nous devons permettre que l’enquête ait lieu rapidement et de façon équitable, de sorte que ceux qui sont innocents puissent être distingués de ceux qui ne le sont pas », a-t-il ajouté.

 

 


Share Button