Outre OM-PSG, Barça-Real, Milan-Inter, Spartak Moscou-CSKA Moscou, ce week-end a aussi été marqué par les victoires de MU à Newcastle (0-3) et de Porto sur le Sporting. Dans les différents championnats Européens,  les prétendants au podium se rencontraient.

Crazy Sunday avec des

MARSEILLE – PARIS SAINT-GERMAIN : 2-2
Ligue 1 – 8e journée

 

Dimanche, le stade Vélodrome a fait connaissance avec la star du Paris Saint-Germain, Zlatan Ibrahimovic. Les Marseillais ont découvert le talent du Suédois, qui a offert un point à son club en marquant deux fois en deux minutes. Et en y mettant la manière. Dimanche, l’ancien Milanais a vraiment fait du Zlatan. Une reprise de l’extérieur du droit, façon arts martiaux, et un coup franc surpuissant ont ravi les 123 supporters du PSG qui avaient fait le déplacement dans le sud-est de la France. Les quelques dizaines de milliers d’autres ont préféré le doublé de l’autre star de la soirée, André-Pierre Gignac.

 

FC BARCELONE  REAL MADRID : 2-2
Liga – 7e journée

 

Le Clasico a tenu toutes ses promesses au Camp Nou. Le FC Barcelone et le Real Madrid se sont séparés sur un score de parité (2-2) au terme d’un match spectaculaire, riche en rebondissements, et au cours duquel les stars des deux équipes ont joué un rôle majeur avec un doublé de Lionel Messi pour le Barça et un autre de Cristiano Ronaldo pour le Real.

Si le club catalan garde ses distances en championnat avec huit points d’avance sur son rival merengue, la lutte à distance entre la Pulga et CR7 pour la course au Pichichi est bien plus serrée puisque les deux joueurs affichent huit réalisations au compteur.

 

ATLETICO MADRID – MALAGA : 2-1
Liga – 7e journée

 

Le Clasico et le duel Messi-Ronaldo ont vampirisé l’attention médiatique en Espagne. Pourtant, cette 7e journée était aussi marquée par l’affiche de “l’autre Liga” opposant le deuxième et le troisième, l’Atletico Madrid et Malaga. Et l’autre star du championnat espagnol en a profité pour se mettre en évidence. Auteur de l’ouverture du score, Radamel Falcao a poussé la défense andalouse à la faute à la dernière minute pour permettre aux Colchoneros de s’imposer et de revenir à la hauteur du Barça au classement. Avec huit buts, le Colombien est pour sa part au niveau du Cristiano Ronaldo et Messi. C’est à dire au très haut niveau.

 

MILAN – INTER : 0-1
Serie A – 7e journée

 

L’AC Milan broie du noir depuis un moment, encore plus depuis ce week-end. Après avoir vu filer de nombreux joueurs clés cet été, après avoir connu un début de championnat calamiteux, le club rossonero a eu la douleur de perdre le derby “à domicile” face à l’Inter (0-1). Un but concédé sur une erreur défensive qui a profité à Walter Samuel en début de match, une domination stérile par la suite, deux décisions arbitrales défavorables… tous les ingrédients pour une soirée à oublier pour un club relégué à la 11e place du classement. Son propriétaire, Silvio Berlusconi, ne devrait pas avoir trop de soucis pour éloigner ce souvenir de son esprit puisqu’il a préféré assister au 60e anniversaire de Vladimir Poutine à Moscou plutôt que de se rendre à San Siro pour ce derby face à l’Inter.

 

FC PORTO – SPORTING PORTUGAL : 2-0
Liga Zon Sagres – 6e journée

 

Il y avait le Clasico en Espagne, mais aussi le Classico au Portugal ce week-end, une affiche qui a opposé le FC Porto au Sporting (2-0). Devant leur public, les Dragons ont fait respecter la hiérarchie en s’imposant face aux Lions (2-0) au terme d’un match très heurté, avec pas moins de onze cartons jaunes (dont sept pour le Sporting), un carton rouge pour Rojo, le défenseur central lisboète, et un  arbitrage pas toujours inspiré. Mais aussi un but somptueux de Jackson Martinez, après un superbe enchaînement dos au but. Avec cinq réalisations en championnat cette saison, le buteur colombien rappelle déjà un certain Falcao à Porto.

NEWCASTLE – MANCHESTER UNITED : 0-3
Premier League – 7e journée

 

Patrice Evra qui marque un but. C’est rarissime. Alors Patrice Evra qui marque de la tête… C’est pourtant ce qui est arrivé dimanche à Newcastle.

Le capitaine de Manchester United est venu couper la trajectoire d’un corner frappé par Wayne Rooney. Auteur du deuxième but des siens, l’ancien Monégasque a permis à United de vivre une après-midi finalement tranquille dans le nord de l’Angleterre. Il y a bien eu cette tête de Cissé entrée ou pas entrée dans le but de De Gea. Pour le reste, Manchester United s’est baladé et rassuré après une défaite concédée la semaine dernière face à Tottenham(2-3).

 

SPARTAK MOSCOU  CSKA MOSCOU : 0-2
Premier League russe – 11e journée

 

Les derbies se suivent et ne se ressemblent pas pour le CSKA Moscou. Après avoir été surprise sur sa pelouse pour la Dynamo (0-2), l’équipe de Leonid Slutsky s’est vengé sur le Spartak (0-2) grâce à un excellent Ahmed Musa, auteur du premier but après une remarquable action collective et passeur décisif sur le deuxième inscrit par Keisuke Honda. Un succès qui permet au CSKA de prendre cinq longueurs d’avance sur son rival moscovite du Spartak et de pointer à la deuxième place du classement à deux points de l’Anzhi Makachkala, victorieuse sur le terrain du Dynamo Moscou (0-2) avec un nouveau but de Samuel Eto’o.

 

STANDARD – ANDERLECHT: 2-1
Jupiler Pro League – 10e journée

 

Le championnat belge avait lui aussi une affiche prestigieuse ce week-end, et elle a donné lieu au premier tournant de la saison. Moribond depuis l’été, le Standard a créé la surprise en infligeant à Anderlecht sa première défaite en championnat (2-1). Le club bruxellois en a profité pour faire connaissance avec Frédéric Bulot, héros de la formation liégeoise avec un doublé à la clé. Le revers d’Anderlecht profite au FC Bruges, leader avec trois points d’avance sur son rival, troisième, malgré le nul concédé à domicile face à la surprenante équipe du Racing Genk, toujours invaincue (1-1).

 

HANOVRE  DORTMUND: 1-1
Bundesliga – 7e journée

 

Superbe rencontre à l’AWD Arena. 26ème minute, les Schwarzgelben prennent l’avantage par un jeu en triangle typique : Kehl décale Piszczek lequel centre pour son compatriote Lewandowski. Le BVB domine globalement la rencontre mais les “Roten” restent menaçants par Schlaudraff et Ya Konan. Seconde période. Le match monte en intensité. Les poteaux se répondent, l’arbitre refuse une égalisation valable. Hanovre joue le tout pour le tout et lance tous ses attaquants dans la bataille. Après une incroyable occasion ratée, Diouf ramène le point du match nul à la 86ème minute. 22ème rencontre consécutive sans défaite à domicile en championnat pour les hommes de Slomka. Tandis que Dortmund paye un lourd tribut : Hummels, Kuba et Bender sont sortis sur blessure.

 

 

 

 

 

Share Button