Jugé coupable d’insultes racistes envers Anton Ferdinand par la Football Association, John Terry a été suspendu 4 matches et a écopé d’une amende de 220 000£. Le joueur a deux semaines pour faire appel.

Foot-Premier LeagueTrois jours après avoir annoncé sa retraite internationale, John Terry a été condamné par la commission de discipline de la Football Association à quatre matches de suspension et à une amende colossale de 220 000£, soit environ 227 000€. Il dispose de 14 jours pour faire appel de cette décision. Pour rappel, l’ancien capitaine des Three Lions était accusé d’avoir proféré des insultes racistes à l’encontre d’Anton Ferdinand, le 23 octobre 2011, lors de Queens Park Rangers-Chelsea. Pour autant, le communiqué de la FA précise que cette peine ne concerne pas les matches de Ligue des Champions. Par conséquent, Terry manquera trois matches cruciaux de Premier League, face à Arsenal (29 septembre), Tottenham (20 octobre) et Manchester United (28 octobre).
Alors qu’un tribunal de Londres l’avait acquitté le 13 juillet, la FA avait tout de même décidé de poursuivre «JT», après avoir recueilli des informations complémentaires à la procédure judiciaire. Pendant quatre jours, Terry a donc dû s’expliquer, sans convaincre véritablement la commission indépendante chargée d’établir sa responsabilité.

Dans un communiqué, le capitaine de Chelsea affirme avoir «demandé par écrit les raisons ayant motivé cette décision, et les étudiera scrupuleusement avant de décider s’il fera appel». Cette affaire a empoisonné le football anglais puisque, suite à la décision de la FA de lui retirer le brassard de la sélection, Fabio Capello avait préféré démissionner avant l’Euro. Par ailleurs, les relations avec Rio Ferdinand, son binôme en défense centrale anglaise et frère aîné d’Anton, étaient évidemment devenues conflictuelles. Cependant, John Terry peut s’estimer heureux de sa punition. Luis Suarez avait écopé d’une suspension de 8 matches pour avoir proféré des insultes racistes envers Patrice Evra.

 

Share Button