C’est dimanche à 14h30 que sera donné le coup d’envoi du derby de l’Angleterre entre Liverpool et Manchester United. Dans un climat malsain…

Foot-Premier League

Les affrontements entre Liverpool et Manchester United ne sont jamais amicaux. Voisins et rivaux du nord de l’Angleterre, en concurrence pour le titre officieux de «plus grand club anglais» (les Reds comptent 18 titres de champion à leur palmarès, Man U 19), ces deux-là ont tout pour se haïr. Mais la rencontre de dimanche à Anfield, comptant pour la 5e journée de Premier League, risque d’être encore plus tendue que d’habitude.

Ce match intervient en effet dans un contexte très lourd. Avec 2 défaites et 2 nuls en quatre rencontres, le Liverpool de Brendan Rodgers réalise son pire début saison depuis… 1911 ! Un succès face aux Diables Rouges lancerait leur saison. En revanche, une défaite condamnerait presque l’ancien coach de Swansea, arrivé cet été.

Ce choc de Premier League marquera également les retrouvailles entre Patrice Évra et Luis Suarez.

La saison passée, l’attaquant uruguayen de Liverpool avait été suspendu 8 matchs pour avoir proféré des insultes racistes à l’égard du défenseur tricolore de Manchester United lors du match aller entre les deux équipes. Au retour, Suarez, qui s’est toujours défendu d’avoir tenu de tels propos, avait refusé de serrer la main du Français, lequel s’était vengé en célébrant la victoire de son équipe (2-1) sous le nez de son adversaire.

Enfin, l’ombre du Hillsborough planera sur ce match. Le week-end dernier a été rendu public un rapport officiel concernant la bousculade ayant entraîné la mort de 96 supporters de Liverpool lors d’une demi-finale de Cup disputée en avril 1989 à Sheffield. Les fans des Reds y sont dédouanés de toute responsabilité dans la catastrophe. Ce qui n’a pas empêché certains supporters mancuniens d’entonner des chants anti-Liverpool pendant le match de leur équipe contre Wigan.

Pour apaiser les esprits, il fallait un homme à poigne. Nemanja Vidic, par exemple. Le capitaine de United, qui s’exprime ce vendredi matin dans de nombreux quotidiens anglais, est convaincu que tout se passera bien : «Nous ne devrions pas mettre autant de pression sur nos supporters. Je suis sûr que nous serons fiers d’eux. Nos deux équipes se respectent et nous allons simplement jouer au football.»

 

Blessé à la cuisse le 25 août dernier contre Fulham (3-2), l’attaquant de Manchester United Wayne Rooney (26 ans, 2 matchs en Premier League cette saison) ne sera pas remis pour le choc de la 5e journée du championnat anglais dimanche à Liverpool. L’entraîneur des Red Devils Alex Ferguson l’a lui-même confirmé ce vendredi devant la presse.

“Je sais que certains journaux annonçaient son retour, mais ce ne sera pas le cas. Il n’en est pas loin, je pense que ce sera bon pour la semaine prochaine”, a déclaré le technicien écossais.

 

 

 


 

 

 

Share Button