Absent des terrains depuis son élimination au deuxième tour de Wimbledon, fin juin, à cause d’une tendinite aux genoux, Rafael Nadal a renoncé à disputer l’US Open (27 août – 9 septembre), dernier Grand Chelem de la saison.

Tennis L’US Open se fera sans Nadal

C’était une crainte depuis quelque temps. C’est devenu une rumeur au fil de la journée. C’est désormais une certitude. Rafael Nadal ne disputera pas l’US Open, qui débute le 27 août prochain. A moins de deux semaines de l’échéance, l’Espagnol a annoncé lui-même son forfait mercredi. “Je suis triste d’annoncer que je ne suis toujours pas prêt à jouer et je dois renoncer cette année à participer à l’US Open“, a-t-il expliqué dans un communiqué publié sur sa page Facebook officielle.

Nadal n’est plus apparu sur les courts depuis son élimination précoce à Wimbledon, lorsqu’il s’était incliné dès le deuxième tour contre le Tchèque Lukas Rosol Dans la foulée, le Majorquin avait dû faire l’impasse déjà sur les Jeux Olympiques. Il va donc manquer un deuxième évènement majeur consécutif. Cet été 2012 vire au cauchemar pour Nadal.

Finaliste l’an passé à New York, il a d’ailleurs quasiment de fortes chances de chuter à la quatrième place mondiale après l’US Open, sauf si Andy Murray venait à disparaitre dès les tous premiers tours. Nadal en dehors du podium du classement ATP, ce n’est arrivé que trois semaines en plus de sept ans, au début de l’année 2010.

Mais ces considérations mathématiques le préoccupent probablement beaucoup moins en ce moment que sa condition physique. Sa tendinite au genou, qui lui pourrit régulièrement la vie depuis quelques années, s’est réveillée au début de l’été, même si sa nature était quelque peu différente, comme l’a expliqué l’intéressé. D’où, sans doute, son extrême prudence. “Je dois continuer à récupérer et à me préparer pour être prêt à rejouer dans de bonnes conditions“, a-t-il confié. Reprendre de but en blanc à Flushing Meadows sans le moindre match dans les jambes depuis près de deux mois et risquer d’aggraver sa blessure n’aurait pas été raisonnable.

 

 

 


Share Button