Dix jours après sa victoire dans le Tour de France, le Britannique Bradley Wiggins a remporté l’or du contre-la-montre dans les JO de Londres, mercredi après-midi, sur le circuit de Hampton Court (44 km).

JO-Cyclisme Bradley Wiggins, champion olympique dans le contre-la-montre

Tout réussi à Bradley Wiggins cet été. Après le Tour de France, le Britannique a remporté le cour-la-montre des Jeux Olympiques de Londres ce mercredi. Le premier Anglais vainqueur du Tour, a battu l’Allemand Tony Martin et un autre représentant britannique, Chris Froome. Il a apporté à la Grande-Bretagne sa deuxième médaille d’or des Jeux de Londres après celle gagnée dans la matinée par le duo formé d’Helen Glover et Heather Stanning en aviron.

A 32 ans, Wiggins a enlevé sa quatrième médaille d’or aux JO, sa première sur la route. Le Londonien devient le sportif britannique le plus souvent décoré dans les JO. Avec sept médailles, il dépasse la légende de l’aviron, Steve Redgrave, qui compte 6 médailles, dont cinq d’or toutefois.

Sur le parcours de Hampton Court, partant et arrivant dans une ancienne résidence royale d’Henri VIII, Wiggins est parti moins vite que Martin. Pointé à près de 5 secondes du coureur allemand après les 7 premiers kilomètres, l’Anglais a creusé l’écart ensuite sur les parties très roulantes du circuit qu’il a bouclé à plus de 52 km/h de moyenne.

Le tenant du titre olympique, le Suisse Fabian Cancellara, n’a pu accéder au podium (7e), quatre jours après sa chute dans la course en ligne.

Le jeune américain Taylor Phinney, 22 ans, s’est classé quatrième.

L’Espagnol Luis Léon Sanchez, contraint de changer de vélo aussitôt après le départ, a été dépassé par Wiggins, parti six minutes après lui.

 

 


 

 

Share Button