Un premier record du monde est tombé en athlétisme! David Rudisha a amélioré son propre meilleur chrono en s’offrant l’or du 800m en 1’40″91. Le Kényan a battu son record de 10 centièmes au terme d’une course menée par une puissante et élégante foulée.

JO-Athlétisme  David Rudisha prend l’or et pulvérise le record du monde

La course fut d’une densité phénoménale, avec sept records personnels parmi les huit athlètes classés. Le dernier classé, l’Anglais Andrew Osagie, a encore réalisé 1’43”77. C’est la première fois depuis Alberto Juantorena en 1976 qu’un record du monde est battu dans une finale olympique sur le double tour de piste.

Comme il le fait toujours toujours, Rudisha a pris lui-même le commandement des opérations, évitant ainsi toute bousculade pour mieux déployer son immense foulée. Il a eu la meute à ses trousses jusqu’aux 500 m, où il s’est détaché irrésistiblement, pour aller battre son ancienne marque qui datait du 29 août 2010 à Rieti.

Le Kényan, fils de Daniel Rudisha, vice-champion olympique du relais 4 x 400 m en 1968, s’était fait un point d’honneur de battre ce record sous les yeux de son ami et prédécesseur sur les tablettes mondiales, le patron des JO Sebastian Coe.

Il a maîtrisé sa course avec une science rare, passant en 23”4 aux 200 m et en 49”28 à mi-course. Il s’est un peu raidi sur les 30 derniers mètres, sans que son exploit ne soit compromis, ajoutant cette couronne olympique à son titre mondial en 2011.

Dans son sillage, le champion du monde juniors, le Botswanais Nijel Amos (18 ans!), a signe un exceptionnel chrono de 1’41”73, tandis que le médaillé de bronze, le Kényan Timothy Kitum (17 ans), courait en 1’42”53. Sachant que Rudisha n’a que 23 ans, la moyenne d’âge des trois médaillés est inférieure à 20 ans.

Je m’attendais à gagner car je sentais que j’étais en très grande forme. Mais, pour battre un record du monde, la météo est une composante également importante. Quand je me suis levé ce matin et que j’ai vu le beau temps, j’ai espéré que cela tienne et je me suis dit que, peut-être, le record était à ma portée. Je dois tout à mon père (ndlr: qui avait participé aux Jeux de 1968), c’est grâce à lui que je suis devenu cette personne.“, a déclaré Rudisha à l’heure de l’interview.

 

Rudisha, qui n’avait pas participé aux JO-2008 à cause d’une blessure, remporte la quatrième médaille d’or olympique du Kenya sur 800 m. Il a poursuivi son extraordinaire bilan depuis les Mondiaux 2009 (une seule défaite sur 800 m) en dominant la course de la tête et des épaules, sans laisser l’ombre d’une chance à ses rivaux.

Aman, 18 ans, le seul à avoir battu Rudisha depuis trois ans (à Rieti en septembre 2011), a pris la 6e place (1:43.20) avec le record d’Ethiopie. Il avait été sacré champion du monde en salle cet hiver à Istanbul.

 

CHRONOLOGIE DU RECORD DU MONDE DU 800 M MESSIEURS:

 

1’43″50  Alberto Juantorena (CUB), 25/07/76 à Montréal
1’43″40  Alberto Juantorena (CUB), 21/08/77 à Sofia
1’42″33  Sebastian Coe (GBR), 05/07/79 à Oslo
1’41″73  Sebastian Coe (GBR), 10/06/81 à Florence
1’41″73  Wilson Kipketer (DEN), 07/07/97 à Stockholm
1’41″24  Wilson Kipketer (DEN), 13/08/97 à Zurich
1’41″11  Wilson Kipketer (DEN), 24/08/97 à Cologne
1’41″09  David Rudisha (KEN), 22/08/10 à Berlin
1’41″01  David Rudisha (KEN), 29/08/10 à Rieti (ITA)
1’40″91  David Rudisha (KEN), 09/08/12 à Londres

 

Share Button