A Londres, l’Australien James Magnussen sera l’une des grandes attractions. Le nouveau roi du sprint, ambitieux, affiche une forme optimale.

JO-Natation  L’Australien Magnussen prêt pour le combat!

Il sera l’une des attractions des bassins à Londres, et il le sait. Mais pas question pour James Magnussen de céder à la pression, alors que les Jeux Olympiques approchent à grands pas. Le champion du monde du 100m et du 4x100m, du haut de ses 21 ans, se sent «prêt à relever le défi», lui qui va disputer les premiers Jeux de sa carrière. «Ça fait deux ans que je construis tout pour cet objectif. Les Championnats du monde, l’an dernier, n’étaient qu’un passage. Je pense que maintenant, je suis à mon sommet», confie-t-il dans les colonnes de L’Equipe ce mardi. L’affrontement avec le nageur Cielo(champion olympique sur 50m à Pékin) sur 100m promet d’être un rendez-vous majeur de la quinzaine.

Leur duel devrait marquer la compétition, et l’Australien salive à l’avance d’affronter son rival. «De la façon dont je vois les choses, plus forte l’opposition sera à Londres, plus beau sera le résultat si je suis capable de m’imposer, donc je suis ravi de la présence de Cesar là-bas, assure Magnussen. 

Je suis sûr qu’il va imprimer un gros rythme dès le début de la course, et c’est quelque chose dont je suis capable de me nourrir.»

Magnussen se présente à Londres gonflé à bloc, fort d’une préparation parfaite. A Manchester, où il se prépare avec ses compatriotes, le favori pour l’or olympique a indiqué être cette fois en pleine possession de ses moyens : «Souvent, deux ou trois semaines avant une compétition, je tombe malade et je le suis presque jusqu’à la course. (…) Un de mes sponsors a développé un produit pour moi, pour que je ne tombe pas malade pendant l’affûtage. Et pour le moment, ça marche !» Confiant, le Missile se méfie tout de même de la concurrence américaine sur 4x100m : «Je ne vais surtout pas les sous-estimer, ce serait stupide. Ils sont la meilleure nation sur 4x100m aux JO depuis très longtemps. Ce sera une course serrée (…).»

Share Button