Rafael Nadal a annoncé par communiqué son retrait de la compétition de tennis des JO de Londres, n’étant “pas en condition pour la compétition”. Le numéro 3 mondial lutte contre une douleur récurrente à un genou. Il ne fera pas le voyage en qualité de porte-drapeau. L’Espagne doit se trouver un nouveau porte-drapeau.

                                                       (Photo AFP)

(Photo AFP)

Je ne suis pas en condition pour défendre mes chances aux JO de Londres et par conséquent, je ne voyagerai pas comme cela était prévu avec la délégation espagnole, a écrit Nadal en ouverture de son communiqué. Je dois penser à mes compagnons, je ne peux pas être égoïste et je dois penser au bien du sport espagnol, spécialement du tennis espagnol, et laisser jouer un de mes amis, mieux préparé, qui sera en condition pour la compétition. J’ai reporté ma préparation jusqu’au dernier moment, mais à l’entraînement, j’ai vu que je n’y étais pas.”

La raison précise de ce forfait n’est pas précisée. Nadal évoque un problème de préparation, sans donner plus de détails, et tous les soupçons se portent à ce stade vers ses genoux, qui le perturbent depuis le début de la saison.

Rafael Nadal ne donne aucun indice sur la suite de sa saison. Sorti épuisé de la saison sur terre battue, il avait profité de son élimination à Wimbledon pour prendre de vraies vacances après avoir traité cette tendinite récalcitrante qui, avait-il annoncé le 4 juillet, devait l’empêcher de s’entraîner pendant deux semaines.

Il avait aussi, de ce fait, renoncé au match événement contre Djokovic prévu le 14 juillet à Madrid. Le week-end dernier, Nadal avait fait sa première apparition publique depuis Wimbledon lors d’une conférence de presse, présentant aux médias le drapeau espagnol qui lui était réservé pour la cérémonie d’ouverture. Il avait alors dit qu’il espérait être à 100% pour le tournoi olympique.

Désormais, la délégation ibérique se retrouve orpheline de son porte-étendard et doit donc trouver un remplaçant : «C’était un de mes plus grands rêves que de représenter l’Espagne aux Jeux Olympiques. Vous pouvez imaginer à quel point cette décision a été difficile à prendre», a-t-il conclu. Selon toute vraisemblance, la délégation espagnole devrait défiler derrière le basketteur Pau Gasol, double champion NBA avec les Los Angeles Lakers et seul sportif ibérique bénéficiant d’une popularité à l’égal de Rafael Nadal.

 

 

 

 

Share Button