Malmenés mais toujours là ! Novak Djokovic et Roger Federer sont passés près de la sortie ce mardi mais ils se retrouveront bien en demi-finale. Le Serbe a sauvé quatre balles de match contre Tsonga, alors que le Suisse a remonté un handicap sur Del Potro.

Rwanda | Djokovic, numéro un mondial célébrant sa victoire.

Djokovic, numéro un mondial célébrant sa victoire.

 

«Je passe tout près. J’aurais adoré gagner ce match. Je suis désolé…» Jo-Wilfried Tsonga n’a pas vraiment de quoi l’être. Le Français a plus que répondu présent pour son premier quart de finale à Roland-Garros, qui plus est contre Novak Djokovic.

En exploitant mieux ses quatre balles de match dans le quatrième set, le Français aurait signé l’exploit de la quinzaine. Seulement voilà, le numéro un mondial n’a rien lâché et a fini par s’imposer (6-1, 5-7, 5-7, 7-6 [6], 6-1). Avec deux matches marathon en trois jours, il a tout de même perdu des forces précieuses. Son vaincu du jour l’a promis au public, il reviendra plus fort l’année prochaine.

Djokovic aura en tout cas droit à sa revanche face à Federer, plus d’un après cette demi-finale homérique. Le Suisse s’est également qualifié dans la douleur (3-6, 6-7 [4], 6-2, 6-0, 6-3). Il peut en tout cas remercier le genou de Juan Martin Del Potro, qui a encore joué des tours à l’Argentin, pourtant idéalement parti dans la rencontre. A deux sets zéro, il a été contraint de composer avec un genou récalcitrant. Résultat : trois sets pliés par le numéro trois mondial, qui va désormais s’attaquer au numéro un, avant de penser à Rafael Nadal… ou un autre.

 

Share Button