+Petra Kvitova s’est qualifiée mercredi pour la première demi-finale de sa carrière à Roland-Garros. Elle a dominé Yaroslava Shvedova (3-6, 6-2, 6-4) et défiera désormais Maria Sharapova.

Roland Garros 2012 Choc Kvitova-Sharapova en demi-finales dames

Petra Kvitova, numéro 4 mondiale

 Le choc aura bien lieu. Petra Kvitova – Maria Sharapova, un duel qui commence à sentir le classique en Grand Chelem après leur finale de Wimbledon gagnée par la Tchèque et leur demi-finale à Melbourne gagnée par la Russe. Mais la n°4 mondiale a bien failli manquer le rendez-vous. La faute à Yaroslava Shvedova, issue des qualifications et qui comme face à Li Na a poussé la cador à assumer son rang. Une tâche qui n’a pas été simple du tout. Cueillie à froid, Kvitova a mis un set à comprendre comment jouait son adversaire et, surtout, à couper dans les fautes.

«Je m’attendais à un match difficile et je me suis pas trompée. J’ai été très nerveuse dès le début du match, j’ai fait trop de fautes», a ainsi confié la Tchèque dans un grand sourire soulagé de s’en être sortie. Shvedova, elle, jouait sa chance à fond, le tout avec un sourire et un enthousiasme qui ont conquis la foule. Elle jouait les angles et empêchait la Tchèque de frapper en appuis. Encore mal à l’aise dans ses déplacements sur ocre, Kvitova était en panique du jeu de jambes. La sensation de 2011 ne connaissant que les risques et le jeu à grande vitesse, elle a pris la meilleure option dans le deuxième set : refuser le combat, avancer dans le court et jouer le ”je t’assomme d’abord et on discute ensuite”. Chaque missile gagnant étant ponctué d’un ”Pojd’‘ (le ”Allez” tchèque) rageur.

 «Tous les jeux ont été accrochés mais j’ai su bien négocier sur la fin les points importants, je n’ai rien lâché», a expliqué Kvitova qui a donc a tenu son rang et sera de retour dans la peau de l’outsider face à Sharapova.

«C’est toujours un grand défi de jouer contre une telle joueuse. Maria est en grande forme en ce moment, elle joue très bien. J’espère que j’ai appris de ma défaite contre elle en Australie et que sur terre battue je vais réussir à gagner», a lancé la Tchèque avec les yeux qui brillent.

Sharapova, N.2 mondiale, a laminé l’Estonienne Kaia Kanepi (6-2, 6-3), pour retourner en demi-finale à Paris, comme l’an passé. Elle s’y était inclinée face à la Chinoise Li Na, qui allait gagner le tournoi.

Sharapova n’a toujours pas joué de finale à Roland-Garros, le seul tournoi du Grand Chelem qui manque à son palmarès. Elle s’était déjà inclinée en demi-finale en 2007. Elle aura cette année un enjeu particulier: si elle atteint la finale, elle redeviendra N.1 mondiale.

“Je suis heureuse d’être de retour en demi-finale, c’est ma troisième fois ici, a déclaré la Russe. J’espère que ce sera la bonne année pour moi. Je suis contente de la manière dont ça se déroule pour moi jusque-là, mais le plus dur est à venir”.

L’enjeu est multiple : une première finale à Roland-Garros pour les deux et, pour la Russe, un retour à la première place mondiale. On pouvait difficilement rêver mieux comme match sous haute tension.

 

 

Share Button