Justin Gatlin a remporté le 100m des sélections américaines à Eugene en 9”80. Tyson Gay et Ryan Bailey sont qualifiés sur la distance pour les JO. Ashton Eaton a signé le record du monde du décathlon avec un total de 9039 points à Eugene (Oregon). La précédente marque datait de onze ans.

Rwanda | Gatlin(le doigt vers le ciel) a composé son billet pour les Jeux de Londres

Gatlin(le doigt vers le ciel) a composé son billet pour les Jeux de Londres

Justin Gatlin est bien de retour. En remportant le 100m des sélections américaines à Eugene, et dans un temps canon (9”80, +1,8 m/s) – en fait, le meilleur chrono de sa carrière, ”années dopage” comprises – l’ancien banni, suspendu quatre ans (de 2006 à 2010), a frappé un grand coup et montré qu’il était bien le meilleur espoir américain du sprint face à l’impressionnante doublette jamaïquaine Bolt-Blake, qui va à son tour montrer de quoi elle est capable à Kingston lors de ses sélections, en fin de semaine.
Gatlin, 30 ans, l’a emporté face à Tyson Gay qui fait quasiment figure de miraculé (9”86), quelques mois seulement après une grosse opération de la hanche. La satisfaction, pour le triple champion du monde 2007 (100m, 200m, 4x100m), vient de l’enchaînement, supporté sans douleur apparente, de ces trois tours (séries, demies, finale) en deux jours. 10”00 (+1,6 m/s), 10”04 (-0,6 m/s) et 9”86, le garçon est en forme. En revanche, pour Walter Dix, les perspectives sont moins roses. Stoppé en plein effort par une vive douleur aux ischio-jambiers droits juste avant l’arrivée de la demi-finale, il a tenu à participer à la finale. Dès les premières poussées, il a relâché son effort et a terminé tant bien que mal (8e en 10”95).

Du coup, c’est Ryan Bailey qui sera le troisième Américain aux Jeux de Londres. On peut fortement douter que Dix ait récupéré avant les séries, vendredi. Deux rudes coups pour le double médaillé d’argent de Daegu (100m, 200m).

Rwanda |   Ashton Eaton, le nouveau recordman du décathlon

Ashton Eaton, le nouveau recordman du décathlon

«C’est dur d’expliquer ce que je ressens, les mots ne sortent pas à cause de l’émotion. J’adore ce sport, c’est tout mon monde. Et savoir que je suis le meilleur à ça, c’est spécial». La joie et l’émotion de l’Américain Ashton Eaton faisaient plaisir à voir samedi sur la piste d’Eugene (Oregon). Et on comprend facilement que les mots peinent à se former dans son esprit en ébullition. Imaginez, à 24 ans Eaton vient d’effacer un record qui tenait depuis onze ans, établi par le Tchèque Roman Sebrle avec 9026 points. «C’est la concrétisation de tout le travail que j’ai fourni, un ensemble de petites choses qui ne se voient pas qui ont rendu la chose possible».

La chose en question, c’est une marque de 9039 points qui fait clairement d’Eaton le favori pour les Jeux Olympiques de Londres. D’autant que son record a été établi dans des conditions particulièrement hostiles. En effet, la première journée s’est intégralement déroulée sous la pluie alors que la deuxième a régulièrement été perturbée par des averses. «J’espère qu’il y aura des parenthèses ou des astérisques dans les livres d’histoire pour dire à quel point les conditions étaient ignobles et faire comprendre à quel point ce score est impressionnant», a tenu à souligner le champion du monde de décathlon Trey Hardee, deuxième à Eugene.

Ce nouveau record, Eaton le doit beaucoup à un superbe 1500 m, la dernière des dix épreuves, où il a pulvérisé de plus de quatre secondes sa meilleure performance avec un chrono de 4’14″48.

Commencé moyennement, il a fini en trombe sous les acclamations des 20 000 spectateurs de Hayward Field. Lors de ces deux jours de folie, il a également signé deux meilleures performances de l’histoire par épreuve avec 10″21 au 100 m et 8,21 m à la longueur.


Share Button