Une course de cyclisme dans le district de Kayonza a vu la participation d’enfants de moins de 16 ans ce dimanche 18 décembre 2011. Cette course avait pour but de sensibiliser les enfants de la rue de regagner l’école et de délaisser les drogues.

Dans ce district se concentre des enfants qui vendent des œufs dans des bars. Certains de ces enfants expliquent qu’ils le font pendant les vacances, et d’autres affirment que c’est leur pain quotidien.

L’adjoint du responsable de la fédération rwandaise du cyclisme dans le district de Kayonza, Mbunda Alfred, a déclaré que cette course de dimanche passé est différente des autres courses rencontrées jusqu’ici. Elle avait pour objectif d’inciter les enfants de la rue de réintégrer l’école car ils faisaient l’école buissonnière. Il a dit en ces termes : « Il ya beaucoup d’enfants rencontres dans les rues, certains vendent des œufs dans les cabarets alors qu’ils devraient être à l’école. Nous avons entrepris cette action pour attirer leur attention, qu’ils reçoivent nos conseils afin qu’ils reviennent dans droit chemin d’apprécier l’école et d’abandonner les drogues ».

La plupart des participants à cette épreuve cycliste ont déclaré avoir choisi la vie dans la rue à cause de la pauvreté sévissant dans leurs familles. L’autre raison invoquée par ses enfants est la discorde au sein de leurs parents qui amène ces jeunes à vivre dans la rue. Sur 12 filles qui ont participé cette course, 10 filles ont pu terminer sans encombre tandis que 46 garçons ont pu achever la course sur 48 qui s’étaient inscrits.

Ces enfants ont pu recevoir des cahiers et stylos pour les inciter à réintégrer à l’école. Mais aussi chacun a obtenu un maillot et bouteille de coureur cycliste. Mr Mbunda exhorte les autres districts à préparer ce genre de programmes pour les enfants de la rue.

 

Share Button